AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Ryuji Otto ~ Rônin vagabond

Aller en bas 
AuteurMessage
Ryuji Otto
Ronin
Ryuji Otto

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 34
Localisation : Sur les routes...
Date d'inscription : 10/05/2007

Ryuji Otto ~ Rônin vagabond Empty
MessageSujet: Ryuji Otto ~ Rônin vagabond   Ryuji Otto ~ Rônin vagabond Icon_minitimeJeu 10 Mai - 23:11

Nom : Otto
Prénom : Ryuji
Sexe : masculin
Age : 22 ans
Taille : 1m78
Poids : 81 Kg
Morphologie : Athlétique
Sexualité : hétérosexuel
Date de naissance : UTsuki (27) 1838
Soit 27/04/1838
Signe zodiacal : singe
Groupe sanguin : O-

Arme de prédilection : bokken (sabre de bois)
Main : droitier


Ryuji Otto ~ Rônin vagabond Av01

Biographie


J’ai toujours été heureux, du moins autant que je m’en souvienne. Si je dois revenir sur mon passé alors ce ne sera pas bien long et passionnant, je ne puis m’avouer martyre ou victime de l’adversité comme le font les poètes torturés de notre temps ; je ne m’en porte d’ailleurs que mieux, que l’on nourrisse une compassion bienveillante à mon égard m’irrite déjà passablement mais la pitié dédaigneuse, quant à elle, m’insupporte au plus haut point. Je ne suis pas bourru, même si mon air fermé et la méfiance habituelle que j’oppose à l’égard de ce qui m’est étranger me donne généralement l’impression d’être peu avenant. La confiance est un principe fondamental, les assises d’une relation, son ciment ; une fois accordée, libre à vous de voir en moi fraternité, générosité, soutient et humour car ma porte vous sera alors ouverte et je ne m’en cacherai pas. Quelques verres de saké – alcool que j’apprécie tout particulièrement et dont je suis un fervent amateur – libèrent les esprits et échauffent les cœurs ; un moyen parmi tant d’autres, sans doute, d’ouvrir mutuellement nos portes :

« Une goutte pour l’étranger, deux gouttes pour l’ami et trois pour le frère… »

Ce n’est pas moi qui l’ai dit ! Ou alors j’avais trop bu… (finalement si, je m’en souviens).

Je vous l’ai dit, je ne suis pas issus de noble lignée ou d’une qui aurait acquis les honneurs, je ne suis que l’humble descendance de la famille Otto, simples membres de la paysannerie locale. C’est donc dans le petit hameau Ku en Wakkanai, situé aux confins des contrées septentrionales du Japon, que je naquis puis grandis dans le labeur et l’humidité des rizières. Travailler la terre et l’eau, cultiver le riz et accomplir mes corvées accaparèrent le plus clair de mon temps durant mes quinze premières années ; elles me forgèrent un corps robuste et souple, bien nourri et parfait outil de travail.
J’ai toujours admiré ceux qui montent au combat, armé du courage et de la maîtrise de leur art ; ou plutôt la guerre et ce qu’elle a d’épique. Je ne la souhaite pas, loin de là, mais quand celle-ci se révéle nécessaire ou inévitable, il faut bien combattre ; j’aurais tant aimé être de ceux qui y participaient et luttaient au nom de leurs idéaux, et non à ceux d’un maître auquel obéir au doigt et à l’œil se révélait être leur seul réel précepte. Etre samouraï me rebutait au plus haut point ; mon code était le mien, ma ligne de conduite mon bien et la liberté de penser me fut toujours aussi fondamentale que mon désire de ne rendre au mieux de comptes qu’à moi-même. Certaines concessions étaient inévitables, je le savais, mais le stricte minimum ; ma vie n’appartenait qu’à moi et jamais je ne serai la lige aveugle du pouvoir. Mes convictions m’amenèrent néanmoins à m’entraîner comme je le pouvais, tailler de grossiers bokkens dans de solides branches et effectuer gestes et passes que j’estimais être ceux d’un pratiquant du sabre. Je ne nie pas mon statut d’autodidacte, comment le pourrai-je ? C’est lui qui me forgea durant les sept années de vagabondages où la chasse, la pêche, le vole et la mendicité furent mes plus fidèles alliés. J’avais quitté les miens au milieu de ma quinzième année pour suivre l’humble existence d’un rônin au service de sa conviction et prouver ma valeur. J’essayant autant que je pouvais d’appliquer ma justice et abattre le fruit de ma moralité sur autrui – telle une branche abattant ses poids sur la hache levée contre lui. J’aidais ceux que j’estimais dans le besoin comme je le pouvais, et non toujours du côté de la loi ; elle m’importait d’ailleurs peu tant que mon devoir accompli me laissait la chaleur du bienfondé au ventre. J’avais déjà acquis au bout de sept année beaucoup en terme de puissance physique, volonté et d’adresse ; ma technique m’appartenait et se voulait généralement déconcertante, et je n’avais connu de défaite depuis longtemps ; sauf en de rares occasions. J’entendis alors parler d’un dojo formant aux arts rudimentaires de la lutte, à divers renforcements physiques et aux lettres : l’Ecole Hanzo, et décidai de m’y rendre pour lancer provocations et défis à leur encontre ; vaincre une troupe d'érudits armée ce pindeaux, d'encre et de velins ne serait pas une grande épreuve... qu'ils sachent nager ou courir. Mais nombre semblaient étrangement porter beaucoup de considération à ses résidents, j'ignore pourquoi ; et j'aimerais m'en rendre compte par moi-même.

Mon physique ? Décidemment… n’arrêterez-vous donc jamais vos question ? Bien. Mon corps est robuste et dessiné, haut de ses 1m78 et lourd de ses 81 Kg ; j’ose donc me qualifier d’athlétique. Mes cheveux sont longs et ont la fâcheuse tendance à ne jamais se laisser dompter – retombant en plis hirsutes sur les courbes dures de mes épaules – ; je pris alors l’habitude de les attacher en queue de cheval. Mes traits sont nets et tranchants, on dit d’ailleurs de même de mon regard : des yeux noirs aussi profonds que les ténèbres même ; peut-être y verrez-vous un jour le brasier flamboyant y demeurant, souhaitez qu’il reflète mon amitié plutôt que ma colère… Lors de mes vagabondages, mon sabre de bois ne me quitte jamais, lié à ma hanche gauche par une solide ficelle et enfilé dans un nœud lui étant robustement fait. Une besace peu remplie, un fébrile bâton de marche et un chapeau de paille représentent mes maigres biens.

Ma vie de vagabond bagarreur m’appris à me suffire à moi-même, développer mes aptitudes physique (natation, escalade, course…), maîtriser les rixes et pugilats ainsi que mon bokken (plus massif et lourd que la moyenne) ; toute capacité à me servir d’une autre arme m’est inconnue… Non pas que je décidai cette arme comme l’unique à mes yeux, je la savais grossière et fragile face aux lames effilées du commun des sabres. Mais elle avait ses avantages, une singularité aussi forte que celle de mon style de combat, une frappe aussi contondante que celle de mes poings et elle m’épargna à de nombreuses reprises le goût du meurtre ; je préfère mettre hors d’état de nuire par le coma que par la mort. Mais la raison majeure reste plus simple, je n’ai jamais eu aucune occasion d’obtenir aucune autre arme, je n’ai guère d’argent et je laisse le vol à ma simple survie ; aucun maître n’aurais d’ailleurs pu m’aiguiller sur la voie de leur maîtrise, mon enseignement autodidacte du bokken ne fut déjà que trop laborieux pour en entamer un autre.

Comme je l’ai dit précédemment, je suis de nature plutôt méfiante, ce qui m’amène généralement à sembler froid envers les étrangers, mais une fois ma confiance obtenue, je me révèle chaleureux et attentionné, j’aime être utile et aider ceux dans le besoin ou auquel je tiens. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, je ne suis pas impulsif et ne me bats pas sans raison valable ; je deviens néanmoins peut-être trop acharné au combat une fois lancé.

Un truc à dire sur le forum ? J'aime beaucoup l'ambiance que se donne le forum, espérons qu'il en soit toujours ainsi ! ^^ (et désolé si j'ai légèrement dérogé à la charte de présentation du personnage).

What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/unawarefx
Oren Nishida
Disciple du Clan
Oren Nishida

Masculin Nombre de messages : 210
Age : 88
Date d'inscription : 04/05/2007

Ryuji Otto ~ Rônin vagabond Empty
MessageSujet: Re: Ryuji Otto ~ Rônin vagabond   Ryuji Otto ~ Rônin vagabond Icon_minitimeSam 12 Mai - 19:16

Héhé , "légèrement" dérogé à la fiche type hein.... XD Bon, Fiche Validée mais la prochaine fois je veux la fiche type =p
Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ars-magna.darkbb.com
Ryuji Otto
Ronin
Ryuji Otto

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 34
Localisation : Sur les routes...
Date d'inscription : 10/05/2007

Ryuji Otto ~ Rônin vagabond Empty
MessageSujet: Oyo !   Ryuji Otto ~ Rônin vagabond Icon_minitimeSam 12 Mai - 22:22

Oren Nishida a écrit:
Héhé , "légèrement" dérogé à la fiche type hein.... XD Bon, Fiche Validée mais la prochaine fois je veux la fiche type =p
Bienvenue à toi !

Bon, bon... j'avoue... j'ai dérogé "à fond" à la fiche type ! king
J'ai pas fait assez attention... pardon.

En tous cas merci pour la confirmation et heureux d'être des votres, je m'en vais poster le plus vite possible !

YIHAAA !!! cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/unawarefx
Contenu sponsorisé




Ryuji Otto ~ Rônin vagabond Empty
MessageSujet: Re: Ryuji Otto ~ Rônin vagabond   Ryuji Otto ~ Rônin vagabond Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ryuji Otto ~ Rônin vagabond
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zebron. [Vagabond et voleur]
» Alteor Seveach [ Mage Vagabond ]
» DOOGY CANICHE M 4 ANS ET SYBELLE F 5 ANS VAGABOND & CO
» [ Film d'Animation ] Kenshin le vagabond : Le chapitre de la mémoire
» NABOU M LHASSA APSO 1 AN ASSO VAGABOND AND CO (59)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsume :: Hors-Jeu :: Fiches de personnages-
Sauter vers: