AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Aroukaï Itagaki ~ Professeur de Dissimulation

Aller en bas 
AuteurMessage
Aroukaï Itagaki
Maître de Dissimulation
Aroukaï Itagaki

Masculin Nombre de messages : 139
Age : 29
Date d'inscription : 04/05/2007

Aroukaï Itagaki ~ Professeur de Dissimulation Empty
MessageSujet: Aroukaï Itagaki ~ Professeur de Dissimulation   Aroukaï Itagaki ~ Professeur de Dissimulation Icon_minitimeDim 6 Mai - 22:25

Nom : Itagaki
Prénom : Aroukaï
Age : 32 ans
Sexe Masculin.
Orientation Sexuelle : Hétérosexuel

Histoire :
Cette nuit là, la pluie martelait le toit de sa hutte. Le vent soufflait, faisant craquer le bois des fondations. Aroukaï, qui avait douze ans à l’époque, tremblotait de peur sous les couvertures de son futon. Sa mère était décédée à sa naissance et son père était devenu un alcoolique. Il pensait que tous les malheurs s’abattaient sur lui, lorsqu’un bruit sourd se fit entendre, il provenait du toit. Aroukaï pensa tout d’abord à une branche qui s’était arrachée de l’arbre qu’ils avaient, lui et son père, planté ensemble. Tout s’écroulait, rien n’allait plus. Il se rappela de cette époque, ou son père parvenait encore à s’abstenir de boire pendant plus de vingt-quatre heures.

Mais le bruit retentit à nouveau et le sortit de ses songes. Il y avait quelque chose sur le toit, quelque chose qui marchait, probablement un petit rongeur. Puis, le bruit stoppa et il s’endormit aussitôt. Le lendemain allait être une rude journée, mais peut être la journée qu’il avait le plus attendu de toute sa vie. Il partait avec tous les jeunes de son village vers la capitale pour y faire son éducation car l’école du village ne suffisait plus à partir de cet age.

Comme prévu, le lendemain, il partit avec une dizaine d’autres enfants. Le chemin étant boueux, ils avançaient lentement. Ils ne se parlaient pas car ils étaient tous concentrés, quelques uns lisaient, mais la plupart fixaient envieusement l’horizon. Ils savaient qu’à Tokyo ils auraient la possibilité de faire de grandes choses. Il étaient pressés d’arriver et assoiffés de connaissances. Aroukaï lui écoutait la nature, celle-ci dévoilait tellement de secrets qui passaient souvent inaperçus. Il pouvait passer des heures à admirer les bruits d’une forêt.

Soudain, il entendit un craquement inhabituel, comme si… il y avait quelqu’un dans la forêt. Il prévint directement ses compagnons mais aucun n’y prêta attention. Dix minutes plus tard, des bandits attaquèrent le convoi. Aroukaï eut juste le temps de s’extirper hors du chariot et de sauter sur une branche d’arbre. Il eut une vision parfaite du carnage qui se déroula alors. Cinq hommes armés de katanas massacrèrent ses neuf amis. Le sang giclait de partout, des têtes furent coupées. Les cinq samouraïs se regroupaient juste en dessous du gamin qui put comprendre que c’était un groupe qui tuait pour le plaisir. Mais l’enfant, jusqu’alors parfaitement dissimulé dans le feuillage épais de son arbre, perdit une larme sur le pied d’un des samouraïs. Il abandonna alors tout espoir d’échapper à la mort, mais, étant persévérant et ne baissant pas les bras malgré tout, il décida de se lancer dans la plus longue course qu’il n’ait jamais faite. Grâce à sa souplesse, il parvint en deux bonds à prendre une légère avance sur ses poursuivants. Sa petite taille lui permit de conserver cette avance dans la forêt. Il courut toujours tout droit toujours plus vite. Jamais il ne se retourna, sauf lorsqu’il arriva dans une immense clairière. A la vue de tous, il se sentait terriblement vulnérable. Il ne savait plus d’où il venait, ni où aller. La nuit tombait progressivement, il décida de se camoufler prêt d’un buisson à la lisière du bois et de tenter de récupérer. Il ne dormit évidemment pas après tant d’émotions. Il s’en voulait de ne pas avoir fait quelque chose, de ne pas avoir combattu et… de ne pas être mort. Il pleura à chaudes larmes et passa la nuit à rêvasser de ses compagnons. Le bruit d’un chuchotement le réveilla : Les hommes l’avaient retrouvé ou en tout cas approchaient. Sans savoir s’il avait été repéré, le garçon se remit à courir le plus vite qu’il put. L’herbe de la prairie était haute et il aurait pu aisément s’y cacher mais il n’y pensa même pas. Il voulait fuir. De l’autre coté du champ, il prit un chemin de terre. Petit à petit, croyant avoir semé ses poursuivants, il ralentit. Il se trouvait derrière un grand domaine : il imagina aussitôt un moyen de s’y glisser et d’y passer la journée en sécurité.

Il escalada le petit mur et pénétra dans le domaine ; il était très bien entretenu. Des fleurs, des bambous garnissaient les allées. Il était tellement émerveillé par toutes ces couleurs qu’il oublia presque pourquoi il était la. Marchant sur la pointe des pieds, jetant un œil aux coins des murs, il arriva très rapidement sans rencontrer de problème dans un petit entrepôt. Il y trouva des caisses de shurikens, des katanas et des makibishis… Ou était-ils encore tombé ? La, il s’assit. Il serra ses jambes contre lui il avait froid. Il pensa de longues heures. C’est ainsi qu’un enfant ‘relativement’ normal [Tout est relatif, surtout la normalité], devint dérangé, distant, anxieux,… Il ne parlait plus ou peu.

Finalement, il s’endormit, exténué et perturbé par ces deux journées. On le réveilla, katana à la gorge. Personne ne l’avait vu rentrer ici. Il fut amené au chef et lui conta son histoire. Il ne sait pas s’il l’a cru mais on n’entendit plus jamais parler du groupe de samouraïs. On lui apprit très vite que le domaine était en réalité une école et qu’on y formait des ninjas. Il s’entraîna dur, faute d’avoir une autre activité, ses amis se faisant rares. Il n’embêtait personne et personne ne le cherchait. Il vivait reclus mais néanmoins accepté.


Vingt années d’entraînement s’écoulèrent depuis ce jour, il était devenu professeur de Dissimulation, seule branche où il était clairement surdoué. Il avait fait ses preuves en s’infiltrant dans l’école alors que tous les ninjas s’y trouvaient. Cette discipline était innée chez lui. Partout ou il allait il était discret, c’était dans sa manière d’être. Il était le meilleur, il parvenait à se glisser dans les endroits les plus inaccessibles. Aroukaï avait été nommé à ce poste après avoir battu chacun des prétendants lors d’un concours qui devait désigner le professeur.

Portrait psychologique du personnage :
Il est lunatique ( ;-) ), il revient très souvent sur sa décision, ce qui fait de lui quelqu’un d’instable et de peu apprécié des élèves et des professeurs. Même s’il possède quelques amis avec qui il ne discute que très rarement. Il passe la plupart de son temps seul, assis le long de la rivière. Il est très calme et apprécie la lecture. Souvent il pense au passé et regrette d’être devenu si associable, il hait le destin. Il peut ne pas répondre et faire comme si il n’avait pas entendu, si il n’a pas envie de parler, ce qui arrive souvent ^^
Qualités : Insensible en apparence mais très sensible en réalité, très bon professeur, fidèle au clan qu’il considère comme sa famille. Il est soigneux et accorde beaucoup d’importance au fait que les choses soient bien faites ou non. Il est endurant et c’est un très bon coureur.
Défauts : Froid, franc, lunatique, isolé, opportuniste …

Aptitudes :
Maître dans le domaine de la dissimulation, il se débrouille donc très bien en milieu hostile. Il n’est pas mauvais en alchimie même s’il n’aime pas cette discipline. Il est toujours aussi mauvais dans le maniement des armes blanches qui le répugnent depuis le massacre de ses compagnons... Et puis à quoi bon quand on est capable de se cacher ? Il considère donc ceci comme inutile. Mains nues, il se débrouille sans être vraiment doué. Il est souple et agile, il peut se faufiler dans les endroits les plus petits, grimper facilement dans un arbre,…

Description physique:
Il possède de longs cheveux noirs, et des yeux bleus. Il est mince. Il n’est pas très musclé mais en impose par sa taille. Il porte souvent un haut de kimono blanc avec un pantalon noir. Il porte parfois un bandana, lorsqu’il doit combattre par exemple. Il met les gens mal à l’aise de par son attitude hautaine. Il ne prend pas la peine de regarder les élèves qu’il ne respecte pas dans les yeux.

Possessions/Armement habituel :
Il n'a jamais son Bô avec lui. Dans une petite sacoche, accrochée à sa ceinture, se trouve une demi douzaine d’étoiles shuriken et dans une bourse un peu plus petite, quelques makibishi sont rangés. Il possède bien un katana mais il sait tellement mal le manier qu’il reste bien souvent pendu au dessus de la porte de sa chambre.

Un truc à dire sur le forum ?
Et si… on changeait d’Admin. ? => []
Sérieusement j’aime pas du tout le thème mais je n’ai rien à dire sur le reste ^^
Ah si, une suggestion en fait : Pourquoi ne pas mettre un [Pr] pour les sujets privés, un [Pu] pour les publics,… [CA] pour "Commentaires acceptés"... dans le nom du sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oren Nishida
Disciple du Clan
Oren Nishida

Masculin Nombre de messages : 210
Age : 88
Date d'inscription : 04/05/2007

Aroukaï Itagaki ~ Professeur de Dissimulation Empty
MessageSujet: Re: Aroukaï Itagaki ~ Professeur de Dissimulation   Aroukaï Itagaki ~ Professeur de Dissimulation Icon_minitimeMar 8 Mai - 21:47

Wééé finalement Fiche Validée, Arouk ! Bienvenue chez toi =)
Euh, pour les [CA] je pense que ça serait bordélique, et pour les [PV] et autres j'ai jamais vu un forum RPG faire ça et je pense que ça s'rait compliqué ou chiant pour les joueurs. Wala ! Au plaisir de te voir jouer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ars-magna.darkbb.com
Aroukaï Itagaki
Maître de Dissimulation
Aroukaï Itagaki

Masculin Nombre de messages : 139
Age : 29
Date d'inscription : 04/05/2007

Aroukaï Itagaki ~ Professeur de Dissimulation Empty
MessageSujet: Re: Aroukaï Itagaki ~ Professeur de Dissimulation   Aroukaï Itagaki ~ Professeur de Dissimulation Icon_minitimeMar 8 Mai - 21:52

Bah juste mettre un rajout dans les règles:

-Mettre [PV],... devant le titre de son sujet Wink

Enfin bref merci... J'ai peiné -_-"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Aroukaï Itagaki ~ Professeur de Dissimulation Empty
MessageSujet: Re: Aroukaï Itagaki ~ Professeur de Dissimulation   Aroukaï Itagaki ~ Professeur de Dissimulation Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Aroukaï Itagaki ~ Professeur de Dissimulation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Professeur Gérard V. Étienne est mort. Paix à son âme.
» Arrivée du Professeur Flitwick et de Gregory Goyle
» Ted Wannenby / Professeur de Transplanage [validé]
» Modèle de présentation (professeur & personnel)
» reponses de Mirlande aux questions de Clarens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsume :: Hors-Jeu :: Fiches de personnages-
Sauter vers: