AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Kenta Fujiwara ~ Barde résident - Maître d'Arts

Aller en bas 
AuteurMessage
Kenta Fujiwara
Barde Résident
Kenta Fujiwara

Masculin Nombre de messages : 100
Age : 31
Localisation : Ici
Date d'inscription : 04/05/2007

Kenta Fujiwara ~ Barde résident - Maître d'Arts Empty
MessageSujet: Kenta Fujiwara ~ Barde résident - Maître d'Arts   Kenta Fujiwara ~ Barde résident - Maître d'Arts Icon_minitimeSam 5 Mai - 1:47

Nom : Fujiwara ( 藤原 )

Prénom : Kenta ( 健太 )

Age : 27 ans

Sexe Masculin

Orientation Sexuelle : Heterosexuel

Histoire :
Kenta est orphelin depuis l'age de deux ans, et ne se nommait alors pas ainsi. Issu d'un modeste village paysan du sud de Honshû, il perdit son père lorsque le shogun voisin, qui jusqu'ici se contenait de ses terres, décida d'étendre son territoire. Nombre de paysans furent recrutés pour servir les avants postes, et bien peu d'entre eux ayant l'expérience du combat, beaucoup tombèrent sous les coups de katana de l'ennemi. Le père de Kenta est de ceux-ci. Sa mère, elle, préféra le jigai (suicide rituel pour les femmes) au déshonneur lorsque le château du shogun où elle servait fut pris d'assaut par les samurais. Dès lors, son très jeune enfant se retrouva seul.

Après quelques jours, un barde se présenta au village. Désireux de se rendre compte de l'ampleur de la bataille, il avait fait halte au village pour une nuit, et on lui présenta ce jeune enfant, un peu rondouillet mais plein de vie, dont l'acte noble de sa mère faisait la fierté des survivants de l'attaque. Le barde, pris de pitié, décida de l'emmener étudier ce que lui même avait du apprendre un jour, afin d'en faire non plus la victime de l'histoire, mais celui qui la raconterait à travers poèmes et chants.

Pour commencer, il renomma l'enfant Kenta ( 健太 "Sain et dodu") Fujiwara ( 藤原 "Champs de glycine", du à l'émerveillement de l'enfant la première fois qu'il vit des fleurs de glycine). Parti avec la bénédiction du village, le barde, accompagné de Kenta, commença très tôt l'éducation de l'enfant. Il lui appris l'art de l'écriture, de la calligraphie, le chant, le waka (poésie japonaise) et le shamisen. Il fut habitué à voyager beaucoup, et loin, pour réciter et chanter. Son physique se sculpta alors plus finement, et le garçon un peu rondouillet céda vite la place à un jeune homme svelte, taillé pour l'endurance et la marche. Les saisons glissaient sur lui comme une bénédiction. L'age et la maturité avançant, il se découvrit un amour pour le Haiku (poème japonais en trois vers de respectivement 5, 7 et 5 pieds) au cours de ses pérégrinations et un talent pour le bô, qu'il étudia quelques temps dans un temple, pendant que son maître, souffrant, bénéficiait de soins. Ce talent se révéla utile, car, son maître vieillissant, il lui était de plus en plus difficile de se défendre contre les brigands et ronins qui parfois assaillaient les deux voyageurs. Profitant de tout le temps possible, il entrainait sa mémoire en apprenant par coeur les écritures de poètes célèbres, puis en les restituant. Kenta soigna ses qualités orales et son éloquence fut la bienvenue dans son apprentissage, aidant dans les relations avec le public quel qu'il soit.

Après vingt-et-un ans d'enseignements, le maître de Kenta décéda. Alors qu'ils étaient en halte dans une petite ville au nord, une attaque foudroya le désormais vieil homme, qui laissa à Kenta un précieux héritage : son savoir, son shamisen, et ces deux derniers mots : "Sois libre". Le vieux barde fut enterré près de la ville, et après avoir béni son souvenir et déposé des fleurs de glycine sur la tombe de feu son maître, le jeune barde de vingt-trois ans parti seul sur les routes.

Il erra un an de villes en villes, de villes en villages, avant de faire halte à l'école de Hanzo. Une halte qui finalement deviendrait à la fois son nouveau point de départ et son arrivée. Regardant évoluer l'école pendant presque deux mois, il se décida pour rester et résider dans cette école, où les personnes et les histoires circulaient plus vite que dans tous ses espérances. Il fut accepté, ses talents parlant pour lui, et sa curiosité étant ainsi muselée. Malgré la mise au secret, Kenta se sentait plus libre, car il oeuvrait pour ceux qui changaient l'histoire. Dès lors il eu la possibilité de distraire les invités et les voyageurs de passage avec ses chants et ses mots, parfois transmettant le savoir de son maître à des personnes désirant s'ouvrir à l'art.

Voilà maintenant trois ans que Kenta réside à l'école de Hanzo, et il a fêté récemment son vingt-septième anniversaire.

Portrait psychologique du personnage : Kenta est enjoué, enclin au jeu de mot, et surtout, n'hésite pas à dire ce qu'il ressent. Sa droiture naturelle le pousse à exprimer directement son ressentiment vis-à-vis des choses qui lui déplaisent, ce qui joue parfois en sa défaveur. On le dit de confiance, car malgré son statut il sait garder les secrets. Il a tendance à s'énerver devant les choses qu'il n'arrive pas à comprendre.

Aptitudes : Kenta sait manier le bô de façon plus que convaincante, et son expérience est forgée par le combat sauvage et acharné qu'opposent les bandits de grand chemin. Il est capable de manier une lame courte, mais dans ce cas, sa défaite est assurée contre un combattant expérimenté. Sa dextérité au shamisen n'est pas du tout égalée par son talent aux armes de jet, quasi nul. Kenta compense son léger manque de force physique par une endurance forgée lors de ses grandes marches à travers le pays. Il sait réciter un grand nombre de kamas, en les adaptant à la situation , et s'exerce au haïku. Il sait écrire, et sa callligraphie n'est pas si mauvaise.

Description physique: Le jeune homme est élancé, son corps musclé par la marche. Il est de taille moyenne, la peau bronzée par le soleil. Ses longs cheveux noirs sont attachés en une queue de cheval. Il a le visage fin, légèrement moqueur, et il arbore un sourire quasi-permanent, ajoutant à la bonne humeur que dégage son être.

Possessions/Armement habituel : Il porte habituellement un long kimono, bleu foncé, serré à la taille par un ceinture un peu plus foncée, par habitude et pour la facilité de mouvement qu'il apporte. A ses pieds nus, une paire de getas de bois. Il ne se déplace jamais sans sa besace contenant son matériel d'écriture. Dans son dos, par dessus l'épaule droite, on peut voir dépasser son bô, et parfois, du côté gauche, la tête et les clés de son shamisen.

Un truc à dire sur le forum ? Tous mes encouragements pour le forum, en espérant passer de bons moments!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oren Nishida
Disciple du Clan
Oren Nishida

Masculin Nombre de messages : 210
Age : 88
Date d'inscription : 04/05/2007

Kenta Fujiwara ~ Barde résident - Maître d'Arts Empty
MessageSujet: Re: Kenta Fujiwara ~ Barde résident - Maître d'Arts   Kenta Fujiwara ~ Barde résident - Maître d'Arts Icon_minitimeSam 5 Mai - 10:58

Yay, bienvenue ! \o/ Vive les haikus =p
Fiche Validée, bien entendu. Excellente, du début jusqu'à la fin.
On attend que les deux autres inscrits fassent leur fiche et après je pense qu'on pourra commencer vraiment le RP... Ils m'ont promis de la faire ce Week End è_é
Merci à toi pour ton inscription et... je te souhaite de ne pas faire de fausses notes =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ars-magna.darkbb.com
 
Kenta Fujiwara ~ Barde résident - Maître d'Arts
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre de protestation d'un haitien au président Lula du Bresil
» Qui a tiré sur la voiture du président Préval ?
» Lettre ouverte au président René Preval du colonel Himler Rebu
» Un président bling-bling Jean Erich René
» Bonne fête monsieur le président!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsume :: Hors-Jeu :: Fiches de personnages-
Sauter vers: